Spécificités de l'ADN
- L'ADN est capable de s'auto reproduire. C'est à dire qu'une seule hélice d'ADN reproduit sans aucune erreur l'autre hélice lui correspondant. Et ce sans erreurs puisqu'à chaque A correspondra un T, à chaque T un A, à chaque C, un G et à chaque G, un C. Le processus est très simple, une enzyme " ouvre " la double hélice, et automatiquement tout les nucléotides en libertés, qui se baladent dans tout les sens, finissent à un moment ou à un autre par se retrouver à leur place et ne peuvent plus la quitter puisqu'ils sont collés par des liaisons H uniquement si ils sont en face du nucléotide correspondant. On appelle cette propriété : la réplication semi conservative. D'une double hélice, on arrive à deux double hélices, chacune d'elle possédant une vieille molécule (en vert) et une molécule toute neuve (en orange).


- Parfois la double hélice peut s'ouvrir partiellement et seule une des deux hélices va subir une sorte de réplication. Par rapport à la réplication semi conservative, il y a quelques différences : Puisque la double hélice ne s'est ouverte que partiellement, il n'est pas possible de créer une nouvelle molécule d'ADN : il n'y a pas la place. 


La molécule formée est de l'ARN. C'est à dire de l'Acide Ribo nucléique qui possède trois différences avec l'ADN :
  • le désoxyribose, est remplacé par du ribose.
  • Il n'y a pas de double hélice. L'ARN est une molécule plus ou moins droite
  • Il n'y a jamais de Thymine dans l'ARN, cette base est remplacé par l'Uracile (U) qui a quasiment les mêmes propriétés que la Thymine, c'est à dire que l'Uracile ne peut s'associer qu'avec l'Adénine.

L'intérêt de l'ARN, c'est que cette molécule peut quitter le noyau, c'est donc l'intermédiaire indispensable entre l'information génétique de l'ADN qui ne peut quitter le noyau et la fabrication des protéines qui ne peut se faire qu'à l'extérieur du noyau.

- L'ADN peut parfois se condenser, c'est à dire que cette molécule qui est très longue s'enroule sur elle-même pour prendre le moins de place possible. La forme condensée de l'ADN est appelée chromosome.

Un chromosome est constitué de deux chromatides reliées par le centromère. Les deux chromatides d'un chromosome sont toujours identiques.

Au moment de la mitose (division cellulaire permettant d'avoir deux cellules à partir d'une seule) les deux chromatides se séparent pour que chaque cellule fille possède une chromatide et donc puisque-elles sont identiques, pour que chaque cellule fille possède la même information génétique.


Les chromosomes ne possèdent plus à ce moment là qu'une seule chromatide. Pour recréer la seconde, il suffit de passer par la réplication semi-conservative. De cette manière, toutes les cellules d'un même organisme possèdent à tout moment la même information génétique.